Propriétaire, Gestionnaire ?

Si vous êtes propriétaires d’un bien immobilier vous avez peut-être déjà été confronté•e au gouffre financier que peut représenter l’inoccupation de votre espace. Frais d’entretien, de gardiennage et sécurité, assurances, taxes et impôts… sans compter le temps que vous devez y consacrer.

Nos solutions, conçues sur mesure avec vous, s’adaptent aux besoins des propriétaires institutionnels comme des particuliers.
Aujourd’hui Caracol vous propose une solution adaptée à ces problématiques. En nous déléguant la gestion du lieu pour un temps établi à l’avance et contractualisé ensemble, votre bien sera entretenu, géré et aura par ailleurs un impact social positif non négligeable.

Rejoignez une histoire commune.

Les raisons de faire occuper son logement le temps de lui trouver un nouvel emploi, pour un temps déterminé à l’avance sont nombreuses :

Entretien & sécurisation du bâti

Le gardiennage d’un bâtiment vacant entraîne des coûts importants qui vont de la pause de matériel de surveillance, à l’emploi de gardien ou de société de surveillance. Dans cette optique, l’occupation du bâtiment de manière temporaire par des personnes y établissant leur résidence principale représente la solution de gardiennage la plus économique. Le propriétaire économise les frais de gardiennage et ne doit rien débourser pour la gestion de son lieu.

Préservation du bâti et rationalisation des coûts de maintenance/entretien

Les résident•es s’acquittent d’un certain nombre d’obligations, dont celle de maintenir en état les bâtiments. Cela passe par le simple fait de chauffer le bâtiment mais aussi par l’obligation légale pour le gestionnaire temporaire du bâtiment de fournir un lieu de vie décent aux résident•es (isolation, électricité, chauffage…). Cela peut aussi passer par des travaux de remise aux normes des bâtiments à la charge de Caracol.

Environnement social préservé

Un bâtiment vacant représente une perte de dynamisme pour le quartier dans lequel il se situe. En plus des coûts de vacance, souvent sous-évalués, un bâtiment vide donne une image dégradée du quartier. L’occupation temporaire du lieu par un collectif permet d’insuffler un nouveau dynamisme, et pour le ou la propriétaire, de redonner à sa propriété de la valeur avant une éventuelle revente/changement d’usage.

Maintien de bonnes relations avec le voisinage et les élu•es locaux